Style Memphis : radicalement vôtre

« Radical, drôle et scandaleux », voici comment Ettore Sottsass, l’un des fondateurs du style Memphis, aimait définir ce mouvement si caractéristique des années 1980. Quarante ans plus tard, qui aurait cru que le Memphis ferait déjà son grand retour dans nos intérieurs ? Et pourtant il est partout avec ses couleurs pop, ses asymétries et ses motifs kitsch qui apportent légèreté et excentricité à nos intérieurs qui devenaient peut-être un peu trop sages.

De Milan à Memphis

L’histoire commence un soir de décembre 1980. Le célèbre designer Ettore Sottsass entouré de ses non moins fameux amis designers et architectes (parmi lesquels Michele de Lucchi, Matteo Thun, Andrea Branzi ou encore Nathalie du Pasquier) décide d’en finir avec le « bon goût ambiant ». Ras-le-bol du marron et du beige, des tables en verre et du mobilier trop sage si caractéristique des intérieurs « petit bourgeois » de l’époque. Le groupe prend le parti de ramener un peu de fantaisie dans nos intérieurs avec un style haut en couleur qui portera un nom issu de la chanson favorite du designer : « Stuck Inside of Mobile with the Memphis Blues Again », de Bob Dylan.

Une ode à l’anti-bon goût

À peine un an plus tard, le style Memphis séduit les férus de déco et connait un véritable succès au Salon du meuble de Milan. Son secret ? Aller à contre-courant de tout ce qui était considéré alors comme le bon goût.

Le plastique devient fantastique, le stratifié n’est pas en reste et se marie sans complexe avec des matériaux plus nobles comme le bois. Les lignes s’émancipent et deviennent carrément excentriques.

Côté couleur, là non plus, hors de question de faire dans la sobriété : le rouge, le bleu, le jaune et le vert deviennent les couleurs fétiches du groupe Memphis. Ce qui n’est pas sans rappeler les œuvres de Keith Harring, Basquiat ou Wharol qui ont la côte à cette époque.

Visuellement, cela donne des œuvres totalement décalées. À l’image de l’improbable bibliothèque « Carlton » à l’allure de totem imaginée par Sottsass ou encore de lampe « Super », sorte de voiture à roulette que l’on peut trainer derrière soi comme un jouet d’enfant, de la designer Martine Bedin (le dernier achat de MASH Design d’ailleurs).

En un mot, Ettore Sottsass et sa bande réinjectent du fun et de l’énergie à l’univers du design.

lampe Super de la designer Martine Bedin

Lampe Super, Martine Bedin

bibliothèque tendance Memphis

Bibliothèque Carlton, Ettore Sottsass

Un mouvement éphémère qui renait de ses cendres

Le succès de ce mouvement qui ne ressemble à aucun autre fut aussi fulgurant qu’éphémère. En effet, 7 ans plus tard, le mouvement Memphis disparait et semble tomber dans les limbes de l’histoire du design.

Mais la mode et la décoration sont une histoire d’éternel recommencement et le style Memphis inspire de nouveau les créateurs du monde entier. Une réaction sans aucun doute liée à un contexte socio-économique morose et à une décoration scandinave qui commence à en ennuyer certains.

Du terrazzo aux couleurs pops en passant par des formes graphiques et des lignes surréalistes, le style Memphis est désormais partout pour donner un brin de folie et d’optimisme à nos vies.

A ce propos, si l’envie de couleurs vous prend, je vous ai fait une sélection de comptes Instagram dans cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut