L’artisanat français, le nouveau cool ?

L’artisanat français, le nouveau cool ?

Est-ce que le temps des intérieurs lisses et épurés est révolu ? Oh que oui ! Il suffit de jeter un œil sur les réseaux sociaux pour se rendre compte qu’aujourd’hui, la hype en matière de déco est plutôt à la quête d’authenticité et d’artisanat français cool. Mobilier chiné, porcelaine de Limoges ou vases parfaitement imparfaits trônent désormais sur les feeds des influenceurs aux décos les plus branchées… L’engouement est tel que de nombreuses enseignes de décoration françaises se sont mises à nouer des partenariats avec des artisans français pour produire des objets en stock très limité. Des initiatives critiquées par les uns et applaudies par d’autres, mais qui nous font toutefois réaliser que l’artisanat touche un public de plus en plus large.

Mais alors, cette valorisation des savoir-faire locaux est-elle une mode passagère, ou une nouvelle tendance de fond qui va modifier nos modes de consommation ?

Pourquoi l’artisanat a-t-il tellement la côte ?

Façonnés à la main et donc uniques, les objets artisanaux séduisent de plus en plus. D’abord parce que ces pièces, la plupart du temps fabriquées en très petites quantités, nous donnent un sentiment d’exclusivité. Mais aussi parce qu’ils sont porteurs de sens : derrière l’objet, on sent la main et le geste de l’homme, son savoir-faire, son histoire… Des valeurs qui résonnent de plus en plus dans cette ère post-pandémie.

Car depuis trois ans, le secteur de la décoration a vécu un véritable bouleversement : de nombreux consommateurs sont désormais en quête de plus d’authenticité. Comme il semble loin le temps, on l’on raillait un certain ministre en marinière qui tentait (en vain ?) de défendre le made in France contre vents et marées. Dix ans plus tard, l’artisanat français, jusqu’alors réservé aux initiés ou aux véritables passionnés, est aujourd’hui devenu cool.

Consommer français n’est plus considéré comme un pur acte de chauvinisme, mais comme un geste citoyen, responsable et engagé.

Des produits plus respectueux de la planète et des faiseurs.

Faut-il le rappeler, les très nombreux savoir-faire qui se sont développés sur le territoire français l’ont été suite à la découverte d’une matière première à proximité. Ainsi, la porcelaine de Limoges n’existerait pas sans les gisements d’argile blanche dans la région, la céramique de Vallauris sans sa terre argileuse, etc. Les artisans français exploitent des ressources locales et les travaillent sur place. Sans oublier qu’en achetant des produits locaux, on soutient souvent une famille, un village, voire une région entière.

Mais les enjeux écologiques et sociaux ne sont pas les seuls moteurs de cette mini révolution. Acheter une pièce artisanale, c’est aussi posséder un morceau d’histoire. Celle d’une pièce unique qui porte les traces de la mains de l’artisan qui s’est formé sur des techniques développées sur des siècles ou au moins sur plusieurs générations.

Autant de raisons qui nous laissent penser que cette tendance n’a rien de passager. Au contraire, c’est un enjeu d’avenir qui permettra de faire face à l’urgence climatique et sociale que nous connaissons. Il ne tient qu’à nous de la faire perdurer !

Et si vous voulez vous convaincre en images que, oui, l’artisanat français est super cool, je vous invite à découvrir ma sélection de comptes Instagram qui font aimer l’artisanat français. 

Pssst : Si le sujet vous intéresse, je vous partage un article très intéressant sur le sujet. Je ne l’ai pas écrit, mais j’aurais aimé !

Photo mise en avant : crédit photo @mashdesign

Une photo de l’atelier de Marie-Anne, qui propose une porcelaine contemporaine hyper cool à Limoges. Ou l’illustration parfaite que artisanat français = (nouveau) cool !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut